Accéder au contenu principal

Private equity

“On dort mieux avec du private equity.” 
 Classe d’actifs réservée aux institutionnels il y a quelques années encore, le capital investissement répond à nos convictions d’allocateurs et de gestionnaires. Elle incarne la création de valeur, en soutenant les bonnes entreprises et équipes.

Le private equity en chiffres

  • +12 %

    par an en moyenne

    De 2007 à 2021, le CAC 40 a progressé de 5,1 %.

  • 30 ans

    de track record

    C’est la sur-performance du private equity.

  • 22 000

    fonds dans le monde

    D’où l’impératif de bien les choisir avant d’investir.

  • 7 600 Md$

    d’encours en 2022

    Pour financer des entreprises non cotées via le PE.

La performance du private equity

Sur 10 ans, de 2013 à 2022, le private equity est l’une des classes d’actifs les plus performantes, avec un rendement net moyen de 14,2 % par an, en contrepartie d’un capital et d’un rendement non garantis.

Le private equity soutient des histoires entrepreneuriales et des réussites industrielles, qui s’écrivent sous toutes les météos. C’est aussi, leur financement et l’accompagnement des managers par un fonds, dans un intérêt commun : réussir. C’est enfin, un temps long qui n’est pas celui de la bourse.

Stéphane Rudzinski
Président, Co-fondateur

Le private equity, c’est investir dans l’économie réelle via un fonds

Le private equity ou capital-investissement consiste à prendre une participation dans une entreprise non cotée via un fonds, pour financer et accompagner son développement, sa recovery, son innovation, sa transmission…
Toutes les sociétés investies ont en commun d’avoir un potentiel de création de valeur inexploité ou sous-exploité. Dans les faits, le fonds de private equity va non seulement les financer mais aussi les accompagner dans leur stratégie et la réalisation d’objectifs définis.
Cet accompagnement dure entre 5 et 7 ans en moyenne, avant la cession ou l’introduction en bourse de l’entreprise. Ce plan de création de valeur intègre la croissance externe, la restructuration, le déploiement à l’international, la digitalisation…
Quant à la durée de détention d’un fonds de private equity, il est de 10 ans avec une liquidité ou possibilité de sortie avant échéance, possible ou pas.

Un fonds de private equity peut être détenu :

  • En direct.
  • Au sein d’une société.
  • Via une assurance vie ou un contrat de capitalisation.

 

Comme pour toute classe d’actifs, sélectionner le bon fonds de private equity est essentiel.

Les 4 segments du private equity

Le capital risque ou venture capital

Prise de participation minoritaire dans une entreprise récente en forte croissance mais non rentable. Le risque financier est élevé mais le potentiel de gain à terme aussi.

Le capital développement ou growth capital

Investissement dans une entité de taille significative, mature et rentable ou proche de l’équilibre. Son financement doit la consolider pour amorcer une nouvelle phase de développement.

Le capital retournement ou turnaround

Apport de capitaux à une société en difficulté, sans autres ressources financières. L’apuration d’une partie des dettes et le plan de redressement induisent une prise de participation significative.

Le capital transmission ou leverage buy-out (LBO)

Intervention lors de la cession ou du rachat d’une entreprise. L’opération induit souvent de l’endettement (leverage) pour la poursuite du développement, avant la transmission (buy-out).

La vie d’un fonds de private equity

Un fonds de private equity est un produit structuré avec un calendrier d’appels de fonds et une période de distributions.
(Flux donnés à titre indicatif sur la base d’un millésime passé).

Comment sélectionnons-nous un fonds de private equity ?

Chez Rhétorès, nous privilégions les fonds de LBO et de croissance, et distinguons leur gérant en fonction de leur réussite pérenne, de leur équipe et de la constitution de leur commission de performance (carried).

Analyse de la performance

Les gains réalisés sur chaque participation sont-ils homogènes entre eux, sans reposer uniquement sur un deal extraordinaire ?

Répartition entre associés

Il est primordial que la création de valeur provienne de plusieurs générations d’associés et pas que d’un seul “gérant star”.

Etat des anciens millésimes

Des participations en difficuté doivent être traitées en priorité, impactent le caried et le déploiement d’un nouveau fonds.

Distribution du carried

Quelle est la répartition du carried entre les gérants du fonds et les membres de l’équipe ?
Elle doit être équitable pour tous les fidéliser.

Investissement de l’équipe

Combien l’équipe de gestion investit-elle personnellement dans le fonds, aux côtés des investisseurs qui l’accompagnent ?

Termes et conditions

Quels sont les frais du fonds (gestion, carried), les clauses juridiques et fiscales, la régularité des reportings et le suivi dans le temps ?

Demande de souscription

Quel est le niveau de la demande pour entrer dans le fonds ?
Sans être moutonnier, son importance est un indicateur positif.

Origination des transactions

Comment le fonds trouve-t-il ses participations ?
Passer uniquement par des banquiers d’affaires en renchérit le prix.

Réputation des gérants et de la société de gestion

Comment se comporte l’équipe du fonds avec les managers qu’elle accompagne ?
Une relation difficile se sait très vite.

Stratégie du gérant du fonds

Quelles sont les verticales sectorielles et géographiques, les tailles d’entreprise privilégiées par le gérant ?
Elles doivent être claires et justifiées.

Attractivité du marché

Quel est le potentiel du marché investi ?
Le segment sur lequel le gérant est positionné doit être validé, en termes de capacité à créer de la valeur.

Vitesse de déploiement

A quel rythme historique le gérant investit ?
La séquence passée doit être rapide, régulière, pour que les frais de gestion rémunèrent réellement son travail.

Taille du nouveau fonds

Quelle est l’envergure du nouveau fonds ? 
Si le millésime varie par rapport aux précédents, le dimensionnement de l’équipe et la stratégie doivent évoluer.

Discipline entrée et sortie

Les prix d’entrée et de sortie sont-ils rationnels ?
Un biais d’investissement trop défensif ou trop offensif est un mauvais signal.

Notre offre de fonds de private equity

  • Actifs

    premium

    Nous sélectionnons les meilleurs fonds et gestionnaires pour performer.

  • Reporting

    clair

    Nos partenaires vous délivrent des reportings réguliers pour suivre votre investissement.

  • Digital

    facilitateur

    La digitalisation de la souscription facilite l’achat de parts d’un fonds de private equity.

D’autres classes d’actifs performantes avec Rhétorès

Dette privée

Financement de l’endettement d’une entreprise via un fonds.

En savoir plus

Club deal

Investissement syndiqué et collectif dans l’immobilier et l’hôtellerie.

En savoir plus

Investissement hôtelier

Conseil en acquisition d’hôtels en propre et en gestion d’établissements.

En savoir plus

Investissement immobilier

Acquisition et vente d’un bien immobilier à usage privé ou professionnel.

En savoir plus

Asset management

Gestion de portefeuille actions et obligations, produits structurés et OPCVM.

En savoir plus

Nos analyses pour investir en private equity

  • Actualités financières
  • Private Equity
  • Actifs privés
  • 09 mai 2024

Comment sélectionner un fonds de Private Equity ?

Les critères clés de la sélection d'un fonds de private equity Découvrez comment nous sélectionnons les fonds de private equity. Nous vous livrons dans cet article notre méthodologie complèt...

Stephane.RUDZINSKI.BFM.business.la.dette.privee.immobiliere.
  • Médias & Presse
  • Actualités financières
  • 28 avril 2024

L’opportunité de la dette privée immobilière

L'opportunité de la dette privée immobilière La dette privée immobilière représente un financement alternatif essentiel, proposé par des fonds de dettes privés au lieu des banques traditionn...